Le centre de planification  
 
Vie affective et sexuelle
 
I.V.G
 
puce
Informations destiné aux femmes mineures
La mineure doit-elle obtenir le consentement de ses parents?

L'autorisation parentale est la règle.

Il est important, pour la mineure, d'être soutenu par ses parents dans un moment difficile.

Le consentement de l'un des titulaires de l'autorité parentale (père ou mère) ou, le cas échéant, du représentant légal doit être recueilli par écrit.

Ce document doit être remis au médecin.

Cependant, si la mineure veut garder le secret vis à vis de ses parents ou de son représentant légal, ou si ce consentement n'est pas obtenu (impossibilité d'obtenir l'accord ou de contacter l'un d'entre eux, ou en cas de refus), l'IVG ainsi que les actes médicaux, notamment l'anesthésie, et les soins qui leurs sont liés sont pratiqués à sa seule demande.

Dans ces cas, la mineure se fait accompagner dans sa démarche par une personne majeure de son choix.

Tous les professionnels de santé sont tenus au secret médical ou au secret professionnel.

Le secret et l'anonymat seront respectés si la mineure veut garder le secret à l'égard de ses parents ou de son représentant légal, même si on lui demande son identité.